Depuis mon village près de Dijon, qui était dans le brouillard, je suis monté prendre une bouffée de soleil à 10 minutes en voiture.

Puis je me suis préparé à replonger dans la brume pour me rendre dans les forêts de la vallée de la Vingeanne. Je me suis arrêté sur le plateau, juste avant la limite entre soleil et brouillard, bien visible sur cette photo.

Ensuite, je n’ai plus revu le soleil de la journée. J’ai plongé dans la brume en roulant jusqu’en Haute Saône où je me suis immergé dans l’atmosphère particulière de la forêt.

À la campagne, le brouillard n’est pas du mauvais temps. Il transforme les paysages, crée un univers feutré et onirique.

One thought on “Plongée dans le brouillard

  1. Marie-Thérèse dit :

    Pour nous, le brouillard rime le plus souvent avec « visibilité très réduite » , il est bien rare d’avoir une belle luminosité !

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :